dimanche 14 septembre 2014 - 2. YALI : Young African Leaders Initiative

Lancé en 2013 par le président américain Barack Obama, le programme YALI s'adresse exclusivement aux jeunes leaders africains et comprend plusieurs volets, dont un séminaire de six semaines sur le leadership organisé dans une université américaine, ainsi qu'un sommet présidentiel qui réunit tous les participants à Washington pendant 3 jours. A leur retour, ceux-ci deviendront membres de l’amical des anciens boursiers du programme du gouvernement américain, et bénéficieront d’une assistance financière pour la réalisation de leurs projets de développement. Qui sont ces jeunes gens ? Comment et pourquoi ont-ils été choisis ? Quel bilan font-ils de cette expérience ?

Emission enregistrée à Washington.

Avec :

Halima Gambo, assistante de programme en économie au Millennium Challenge Account au Niger, elle est également vice-présidente de l'ONG Organisation pour le Soutien à l'éducation au Niger, qui vise à accroître l'accès des Nigériens à l'enseignement supérieur. En 2013, elle a été sélectionnée par le Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP), parmi les «100 femmes du Niger»,
Jean-Patrick Ehouman, président-fondateur de l’Ong Akendewa, initiateur de Barcamp Abidjan, co-fondateur de Africa Startup Challenge et fondateur de AllDevCamp et manager du concours Africa Android Challenge,
Ndeye Awa Gueye, responsable Transfert Monétique à la Société Générale des Banques au Sénégal (SGBS) et co-fondatrice de Jjiguene Tech Hub, le premier centre de formation et incubateur pour les femmes au Sénégal et qui soutient les femmes dans le domaine des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques,
Abdalla Dao, chercheur à l'Institut de l'Environnement et de Recherche Agricole (INERA),
Junior N’Kashama, chargé de passation des marchés à la Cellule de Gestion des Projets et des Marchés Publics de la Primature en RDC et co-fondateur de la Fondation Jeune Espoir, une association à but non lucrative qui aide de jeunes artistes à exprimer leurs talents et à se produire sur scène.

Le débat Africain