dimanche 1 juin 2014 -2. Boko Haram et le développement de l'intégrisme religieux

Le 14 avril 2014, 223 lycéennes étaient enlevées par Boko Haram au Nigeria, le pays le plus riche du continent. Emue, la Communauté internationale s'est mobilisée pour exiger leur libération. Mais, aujourd'hui les attentats ont succédé aux enlèvements et les lycéennes sont toujours prisonnières. Comment définir Boko Haram ? Comment expliquer cette insécurité dans cette région? Comment mettre un terme à cette terreur ?

Avec :

Mr Moussa Faki Mahamat, ministre des Affaires Etrangères du Tchad,

Mr Massaoudou Hassoumi, ministre de l’Intérieur du Niger,

Mr Nassirou Bako Arifari, ministre des Affaires Etrangères du Bénin, ancien superviseur de la liste électorale permanente informatisée,

Mr Cheikh Tidiane Gadio, président de l’Institut Panafricain de Stratégies (Paix- Sécurité – Gouvernance), ancien ministre des Affaires Etrangères du Sénégal,

Dr Bakary Sambe, enseignant chercheur au Centre d’Etude des Religions de l'Université Gaston Berger de Saint Louis, coordonnateur de l'Observatoire des radicalismes et conflits religieux en Afrique,

Père Cyriaque Mounkoro des Missionnaires d’Afrique, curé à Ibadan au Nigeria.

Le débat Africain